vendredi, août 26, 2011

Regensburg en courbe


comme promis ...



Aucun commentaire:

mardi, août 09, 2011

la petite histoire d'un sub 9 en Bavière

Juillet 2010 avec les camarades de club, on cherche un IM à chrono, placé en aout le choix doit se faire entre Copenhague, regensburg ou chtriman . Le choix est fait direction la Bavière.

7/08/2011 4h45 avec Benoit, Cyril x2 on retrouve Stéphane au départ des navettes, direction le grand départ, pas de stress, ambiance décontracté malgrès le mauvais temps annoncé toute la journée.

5h15 nous voilà sur place je prépare mon vélo enfile la combi et 20 min avant le départ on part se positionner sur la plage, on est tous ensemble on se motive mutuellement, 7h c'est parti pour 3,8 km de natation, comme d'hab départ en mode diésel, je prend des coups mais arrive tout doucement à remonter la meute ,après 1,5 km je revient sur Benoît on finira la natation à deux, on fait le tour du lac, t1 se rapproche tout doucement et voilà la plage verdict nickel

natation 54 min 17 record sur ironman ( contrairement à Embrun, à priori la distance y est )

je récupère mon sac , file dans la tente , enlève la combi , j'enfile un maillot et direction le ceepo à 16km/h :) je met le casque et c'est parti pour les 180 km de vélo,

t1 2 min 56

je pars vite , au fond de mes jambes j'espère rouler en 4H40, les 15 premiers kilomètres ont relativement facile je reprend rapidement la tête des féminines, voilà les premières difficultés, je double du monde et notamment le numéro 1 ( ça yé je suis en tête lol)

Finalement il s’avère qu’il fait la course en mode entraînement pour une œuvre caritative et valider sa qualification pour Hawaii (un pied de nez au KPR ? ) .

Je continue mon petit bonhomme de chemin jusqu’au sommet du parcours. Je reprends de moins en moins de triathlètes, je dois être aux alentours de la 16e place. Il continue de pleuvoir, la température n’est pas trop fraiche heureusement, je ne prends pas de risque dans les descentes pour arriver en entier.

On arrive maintenant dans la partie la plus facile du circuit mais le vent se lève et les longues lignes droites vent de face sont de plus en plus dures. Les jambes brûlent, la fin du premier tour arrive, et c’est reparti pour le deuxième. A ce moment là, à la vue des conditions météo le sub 9 me semble très compliqué, ça doit être dur pour tout le monde !

A l’amorce du deuxième tour, un GA me passe avec un pro dans la roue !!!! bou !!!!!!!!! Je suis plus rapide dans les bosses mais les descentes et bout droit me sont fatales. Je laisse filer et fini ce deuxième tour le mieux possible en tentant de rester concentrer sur la vitesse, c’est dur … Heureusement à 40km du parc j’aperçois deux pros au loin, eux sont réglos et respectent les 10m , je les lâches à 15km du parc. Les 10 derniers kilomètres sont éprouvants, la pluie continue, le vent de face se renforce. Je regarde le chrono, je suis loin des 4H40 envisagées . Heureusement que nos supporters/tric es étaient là pour nous encourager tout le long de ce « chantier » .

Pour info j’ai trouvé ce parcours beaucoup plus dur et usant que Roth , sans doute renforcé par les conditions climatiques moyennes.

Finalement vélo 4H49 et 179,5km avec T1 et T2 .

Je descends de vélo, vais le poser à son emplacement et j’arrive sous la tente sous une ovation des bénévoles, toujours très sympa et grisantes ces organisations allemandes.

Je vide mon sac de course à pied, un bénévole range mes affaires (encore merci) et je m’élance de la tente sous une nouvelle ovation des bénévoles : je suis 10eme à ce moment là.

T2 : 2min15

Contrairement aux autres Ironman, j’arrive à partir vite et décide de suivre un schéma de ralentissement progressif géré ( NTQ ©), en essayant de passer au semi le plus rapidement possible et en veillant toutefois à éviter une dérive cardiaque.

Le premier tour se passe à merveille, juste un arrêt rapide aux toilettes (la vessie étant décidément trop pleine ^^). J’arrive même à reprendre un gars (un des deux drafteurs de tout à l’heure).

J’essaie de ne pas me prendre la tête avec le chrono final mais avant tout à faire le meilleur marathon possible , il me faut faire 3H10 pour être sous les 9h. Je pense pouvoir courir au mieux en 3H15-20 : à ce moment là je m’imagine finir en 9H06 environ. Le premier tour se finit très bien je ne ressent pas de fatigue particulière : je le passe en un peu moins de 43 min, nickel . Le ralentissement s’amorce progressivement, les jambes commencent à tirer, il faut que je m’accroche jusqu’au semi et très certainement mon coup de bambou habituel.

Voilà le semi en 1H26 et des brouettes, maintenant je commence à être dans le dur , un seul objectif : s’accrocher encore et encore pour rester le plus proche possible des 4min30 au kilo, le coup de bambou est là, j’en chie grave ^^ . Des troubles gastriques arrivent aie aie , au 26 eme kilomètre deuxième arrêt aux toilettes ( copsté © ) : j’y passe 2min environ, mais repars soulagé et là tout repart bien. Je me sens mieux et j’arrive de nouveau à courir en 4min20-25 environ, le 3H10 est jouable à ce rythme là . Peu avant la fin du troisième tour je reprends Cyril avec la banane pour son premier Ironman, il se débrouille magnifiquement bien.

C’est parti pour le dernier tour il faut s’accrocher encore 5km et je tenterais d’accélérer sur les trois derniers kilomètres. Justement un mec me rattrape à 3km de l’arrivée, il court trop vite pour moi , mais au moins ça a le mérite de me booster et me relancer. Les encouragements de tous les proches font du bien et soulagent le mal de jambes. J’ai fini mon quatrième tour et il reste 1,5km pour rejoindre la finish ligne, premier virage à droite devant un public bavarois en folie, deuxième virage à droite et je vois l’arrivée et le chrono qui s’affiche 8H58’59. Une énorme joie m’envahie, adieu le mal de jambes et une fois de plus je finis un long au sprint pour arriver dans le temps voulu ^^ : je hurle de joie et passe la ligne en 8H59’29 usé et heureux à la 11eme place , objectif atteint.

Marathon en 3H10'29 et des brouettes pour 43km au gps

Merci à tous ceux qui m’ont permis d’en arriver là, je ne cite pas de noms pour n’oublier personne.

Un bénévole me prend en charge et me conduit au ravitaillement, dans un sentiment de plénitude, je suis sur mon nuage… Peu de temps après Stéphane (9H16 et nouveau PB) arrive il décroche pour la 5e fois la qualif pour Hawaii, Mr 100% de réussite, encore Bravo !!

Pour ma part, j’ai décidé depuis pas mal de semaines de me concentrer sur le chrono, ne pas prendre le slot pour me concentrer sur mon diplôme de kiné, ce n’est que parti remise.

Les copains continuent à arriver Benoît en 9H44 le sub 10, XL en 10H20 je n’aurais pas réussi à te voir du week end désolé et Cyril C arrive en 11h01 malgré de gros soucis et un arrêt forcé de 10min, le sub 11 est largement dans les jambes ! Cyril P finisher en 11H20 pour son premier !


Les photos, les courbes, les chronos dès que je rentre de vacances


Depuis le 1er janvier j’ai effectué (chiffres arrondis au kilomètre supérieur)


Natation 281km

Vélo 5432 km

Course à pied 1136km

Pour 355h25min d’entraînement



A Bientôt pour de nouvelles aventures