mardi, octobre 02, 2018

Ironman Italie

7H30 départ des pros , sans combi, pour nous les groupes d'âge ce sera avec, dans 15 min et en rolling start. Plutôt septique de ce type de départ , finalement j 'ai adoré, c'est super confort, zéro stress et peinard.
Avec Damien je pars en 6eme ligne soit 30secondes après les premiers, départ rapide , je suis direct dans la course, personne ne me remonte, je suis bien, respi 2 temps et je m'oriente bien. La mer est calme, il y a très peu de fond, la partie natation va être rapide. Voilà déjà la sortie à l'australienne, j’aperçois la tête groupe d'âge 20s devant (à part les 2,3 champions de natation). Je replonge et c'est reparti dernière boucle , tout va bien, je fais un peu de dos, j’ai déjà fait un beau trou . A la sortie de l'eau j aperçois Damien, on s'encourage , verdict 52 min et des brouettes cool 🙂.
Je me dépêche de faire la transition (700m ).
C'est parti pour le plat de résistance les 180km de vélo, je sors du parc troisième de ma catégorie, il reste déjà très peu d'amateurs devant je me cale aux watts et c'est parti je commence ma remontée, j 'essaye de faire péter les loustiques qui s'accrochent. Au passage de la première bosse avec Damien on rigole on doit être à deux en tête des amateurs on pensent aux copains qui nous suivent sur le tracker. Tout va bien jusqu' au kilomètre 70 environ . On se retrouve à une dizaine avec la tête féminine personne ne prend l'initiative ( à 12m c'est une quinzaine de watts d'économisées) . De temps en temps un gars passe mais rarement. Au kilomètre 100 au deuxième passage sur l autoroute je prend 20m , cool, je mets 400watts , un gars me suit et prend un carton ( un des seuls qui roulait réglos 😕 ).
Deuxième passage de la bosse, me voilà maintenant seul pour le retour , le vent se lève de face , c'est dur, je baisse un peu les watts, mais je rattrape encore deux pros. Un me lâche et je distance l 'autre 🙂 . Voilà T2
4h36 pour les 180km 274watts NP
Changement rapide et c'est parti pour le marathon, il fait plutôt chaud, il faut bien s'hydrater et se rafraîchir. J'ai 5min d'avance sur le second de ma catégorie tout va bien. Je me cale aux alentours de 4'10 au kilo et j'attends, je me ravitaille. Personne ne me rattrappe je continue à reprendre des pros c'est tout bon.
Après deux tours j'ai 15 min d'avance sur le deuxième de ma catégorie. J 'aperçois deux autres groupe d'age 1,5 kilomètre derrière , j'essaie de les contenirs.
Le troisième tour est difficile je temporise à 4'20 l’objectif est le slot pas la place au scratch .
Voilà le dernier tour , forcement c'est plus facile, derrière ça craque en plus, dernière ligne droite , presque 1 kilomètre, on m'annonce premier amateur et 6 ère me au scratch magnifique
marathon en 2h58 41.4km
maintenant place à la récup et un an pour préparer mon retour sur "Big Island"
prochain Ironman ce sera Hawaii le 12/10/2019

pour me suivre page facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire